mardi 4 juin 2013

De retour.... / Here we are again....

Never say Never... When we completed our son's adoption it was pretty clear that this wonderful experience will unfortunately not be repeated. As much as we love our son we could not imagine our family going through the adoption roll coaster again. Emotionally and financially, we were not ready to handle the uncertainties related to a second adoption process. Even if our story ended up to be successful, the bankruptcy of our adoption's agency had left me with tremendous hurt that I had to deal with before starting another adoption process. Since the bankruptcy, I have found very hard to have faith and trust again even if we have worked with wonderful people after this nightmare. Also, we had to take the time to adjust as a family. Adoption'story does not end when your arrive with your child in your arm at the airport. In fact, is at that moment, the real story is starting. During many months, I felt I was trap in a tornado : Trying to learn to be a mom for the first time, walking with my son to his grieving's journey, teaching and learning new language and cultural codes, handling family's and friends reactions that does not understand post-adoption realities and the most difficult helping my son bonding with me. Becoming a mom was the most wonderful but also the most heartbreaking experience of my life. After waiting so many years, I became the mother of a little boy that was not ready to have a new mommy. He connected very fast with his daddy but not with me. For him I was a babysitter, a cook, the cleaner but not a mommy. During the time we wait for our referral I prepared myself for a lot of situation but I was not prepared to be rejected as a mom. Two years later I can now say that we have come a long way. With love and a lot of patience my son now see me as his mommy. Like me he had to re-learn to have faith and trust again. Each day together bring us closer and closer. Is our family's life is perfect ? Not at all. We are like everybody else, giving our best everyday, learning by our mistakes and supporting each other. Time bring healing. Instead of pretending that we were a happy and perfect family I decided two years ago to leave my blog and give me the time I need to heal. Two years later, I feel more confident in my role as a mommy and I can see big improvement in my son's journey to adjust to his new life. This reality lead me to believe that trusting again the adoption's process would be possible. After many researches and a lot of reading, we have decided to pursue another adoption process to complete our family. The wonderful new is... we are going back to Ethiopia again. I am really excited to embark in this second journey that will lead me to meet my second child. Thanks to follow this new journey's with us. Please excuse my English writing as I am writing in my second language.



Ne jamais dire jamais... Lorsque nous avons complété l'adoption de notre fils il était certain que malgré l'expérience extraordinaire que nous venions de vivre il ne serait pas possible de renouveler cette expérience de nouveau. Malgré tout l'amour que je porte à mon fils, je me pouvais pas m'imaginer recommencer à vivre les émotions en montagnes russes que le processus de notre première adoption nous avait fait vivre. Même si notre histoire s'est finalement bien terminée, la faillite de notre agence d'adoption a laissé de nombreuses blessures qu'il me fallait penser avant de pourvoir penser à recommencer le processus une nouvelle fois. Depuis la faillite, j'ai trouvé pendant longtemps qu'il m'étais difficile de faire confiance à l'ensemble du processus d'adoption et ce même si nous avons eu la bénédiction de travailler avec d'excellentes personnes après ce cauchemar. Aussi, il était important de prendre le temps de s'ajuster en tant que famille à cette nouvelle réalité. J'ai longtemps eu l'impression que les histoires d'adoption se terminaient lorsque l'enfant arrivait à l'aéroport. Aujourd'hui, je comprends que c'est plutôt à ce moment que la "vrai" histoire commence. Pendant plusieurs mois je me suis senti prise dans le tourbillon d'une tornade : Apprendre à être une maman pour la première fois, aider mon fils à faire le deuil nécessaire à son attachement, enseigner une nouvelle langue et des nouveaux codes culturels, gérer les émotions et les réactions des membres de la famille ou des amis qui ne comprennent pas la réalité vécue après l'adoption d'un enfant et le plus difficile, d'aider mon fils s'attacher à moi. Devenir une maman fut la plus belle mais aussi l'expérience la plus difficile que j'ai eu à vivre. Après avoir attendu tant d'années, je suis devenu la maman d'un petit garçon qui n'étais pas prêt à laisser entrer dans sa vie une nouvelle maman. Son attachement pour son papa fut très rapide mais ce ne fut malheureusement pas le cas avec moi. Pour lui, j'ai été pendant longtemps sa gardienne, sa cuisinière, la femme de ménage mais pas sa maman. Pendant le temps que nous attendions notre fils je me suis préparée à vivre plusieurs scénario mais jamais je n'ai envisagé l'idée d'être rejetée en tant que maman. Deux ans plus tard, je peux désormais dire que nous avons fait beaucoup de chemin. Avec beaucoup d'amour et de patience, mon fils me considère désormais comme sa maman. Comme moi, il a du réapprendre à faire confiance et à avoir la foi. Désormais, chaque jour nous rapproche de plus en plus. Est-ce notre vie de famille est devenue parfaite ? Non, pas du tout. Comme la majorité des gens nous donnons le meilleur de nous-même à chaque jour, nous apprenons de nos erreurs et nous nous supportons mutuellement. Le temps amène la guérison. Au lieu de prétendre que nous étions une famille joyeuse et parfaite, j'ai décidé, il y a deux ans, de quitter ce blog afin de me permettre de prendre le temps nécessaire pour penser mes blessures. Deux ans plus tard, je me sens plus confiante dans mon rôle de maman et je vois de grandes améliorations dans le processus d'adaptation que dois vivre mon fils face à sa nouvelle vie au Canada. Cette réalité me permet de croire qu'il met désormais possible d'envisager qu'entreprendre un deuxième processus d'adoption est une avenue possible pour compléter ma famille. La bonne nouvelle est que... nous retournons en Éthiopie. Je suis très heureuse de commencer cette nouvelle aventure qui me guidera vers mon deuxième enfant. Merci de prendre le temps de suivre ces nouvelles aventures....