samedi 22 février 2014

Officially expecting !!! / Officiellement "enceinte" !!!


La version française est à la suite de la version anglaise….

I don't know if I still have some readers… However I am reopening this blog because we are now expecting our second child from Ethiopia, a little boy between 2 & 4 years old.  Last June we officially signed with our adoption agency.  Since this time we have been very busy with all the paperwork we need to include in our dossier.  Since we are doing this process for the second time, I though it would be easier.  I was wrong.  Sometimes it better to know and sometimes it better to not know what going on.  As we knew, we started with our home study an evaluation of our family's life, home, medical, income, employment, and security verification.  We were not worry about the conclusion of the report but more exhausted to have to go through this daunting procedure.  Gathering all the necessary papers with two full-time job is not easy as most of the time government office were close when we were able to go.  Medical appointments were another challenge as we had to go several times for different tests (that could not be done all in the same time).  After all the blood tests requested (counted over 8 vials) we waited for the results (some of them need 3 weeks), references letters from family and friends, confirmation of employment, income verification, digital fingerprint and criminal check record, birth certificate + official translation of mine (because my birth certificate is in French), marriage certificate, pictures of our home (inside, outside and recreative areas), school (classroom and playground) and our family's life we were able to send our file to our provincial ministry to have their approval.  Then our file went to our adoption agency for review and send to Ethiopian ministry of foreign affairs in Ottawa for official authorization.  Since over 2 months our family's story (dossier of 71 pages) is moving from one desk to another to finally been send to Ethiopia.  I am not talking about all of that to complaint about this procedure but only to help people to understand why it took us so long to have our file officially send to Ethiopia.

Since I know our file is now in Ethiopia I feel much more relax.  Not because we are expecting a referral in a near future because waiting time are very unpredictable.  However we are hoping to welcome our second child in the next 3 years.  The Ethiopian adoption program is like a roller coaster.  As you can see in my previous posts, our first adoption was not easy.  Several things change over our 3 years process.  Some days are easy other are not as this program can be very unpredictable.  Rules that are in place today can be change tomorrow.  We have no control over this whole process except keeping faith and pray.

Why Ethiopia ?  Mainly, because our first son is from this country and we would like they are able to share their cultural heritage.  We have embrace our first adoption with the idea that this experience will be an unique one.  However, quickly after our son's adoption we knew in our hearts that another child from Ethiopia will be part of our family.  We have an empty chair in the kitchen, an empty seat in our car and an empty bedroom in our house.  As much as we love our son, someone is missing.  As a parent we are waiting for our second child and our son is waiting for his little brother.

Thanks to embrace this second adoption journey with us.



Je ne sais pas si j'ai encore des lecteurs… Cependant, je me permet de réouvrir ce blog pour vous annoncer que nous sommes officiellement en attente pour adopter notre deuxième enfant, un petit garçon qui aura entre l'âge de 2 à 4 ans.  Au mois de juin dernier, nous avons officiellement signé notre contrat avec notre agence d'adoption.  Depuis ce temps, nous avons été très occupé avec la recherche des documents nécessaire à la construction de notre dossier.  Puisque nous sommes en train de vivre cette expérience de nouveau, ma première impression fut de croire que se serait plus facile.  J'avais tord.  Parfois, c'est mieux de savoir et parfois c'est mieux de ne pas savoir.  Sans surprise, nous avons commencé le processus avec notre évaluation familiale.  Cette évaluation comprend l'écriture d'un rapport qui présente notre vie familiale, notre maison, notre situation médicale, financière, nos emplois et les vérifications judiciaires.  Nous n'étions pas inquiet des conclusions de ce rapport mais plus éreinté d'avoir à passer au travers cette procédure longue et ardue.  La recherche des documents nécessaire avec deux emplois à temps plein n'est pas de tout repos puisque la majorité du temps les bureaux gouvernementaux étaient fermés lorsque nous étions disponible pour s'y rendre.  Les rendez-vous médicaux furent un autre défi puisque nous avons dû pendre plusieurs rendez-vous pour compléter différents tests (qui ne pouvaient pas se faire en même temps ou au même endroit).  Après toutes les prises de sang (j'ai compté plus de 8 fioles de prélèvement), nous avons attendu les résultats (certains avaient un temps d'attente de 3 semaines), des lettres de références écrites par nos familles et nos amis, la confirmation de nos emplois, les vérifications financières, les empreintes digitales et judiciaires, nos certificat de naissance + la traduction officielle du mien (car il est en français), le certificat de mariage, plusieurs photos de notre maison (intérieur, extérieur, parcs), l'école (salle de classe et cour d'école) ainsi que des photos de notre vie familiale nous avons été en mesure d'envoyer notre dossier aux services sociaux de notre province pour avoir leur autorisation.  Notre dossier a ensuite été envoyé à notre agence d'adoption afin d'être révisé et par la suite envoyé au ministère des affaires étrangères de l'Éthiopie à Ottawa pour recevoir les étampes officielles.  Depuis plus de deux mois, l'histoire de ma famille (un dossier de 71 pages) se promène d'un bureau à l'autre et finalement a pu être envoyé en Éthiopie.  Mon choix de vous révéler tous ces détails n'est pas pour me plaindre de cette situation mais plutôt d'aider les gens à comprendre pourquoi ce fut si long avant que notre dossier puisse être envoyé en Éthiopie.

Depuis que notre dossier est maintenant en Éthiopie je me sens beaucoup plus détendue.  Non pas parce que nous attendons une proposition très bientôt parce que les attentes sont difficiles à prévoir.  Cependant, nous avons espoir de pouvoir accueillir notre 2e enfant dans les trois prochaines années.  
Le programme d'adoption en Éthiopie est comme des montagnes russes.  Comme vous pouvez le voir dans mes messages précédents, notre première adoption ne fut pas facile.  Plusieurs changements ont eu lieu pendant nos trois années d'attente.  Certains jours sont plus faciles et d'autres sont plus difficiles car ce programme peut être imprévisible.  Les règles qui sont en place aujourd'hui peuvent être changé demain.  Nous n'avons aucun contrôle sur l'ensemble du processus à l'exception de garder la foi et de prier.

Pourquoi avoir choisi l'Éthiopie ?  Principalement parce que notre premier fils vient de ce pays et qu'ils pourront partager cet héritage culturel.  Pendant notre première adoption notre idée était que cette expérience serait unique.  Cependant, très rapidement après l'arrivée de notre fils nous savions au plus profond de notre coeur qu'un autre enfant provenant de l'Éthiopie viendrait se joindre à notre famille un jour.  Une chaise est vide dans notre cuisine, une place est libre dans l'auto et une chambre est disponible dans notre maison.  Malgré tout l'amour que nous portons à notre fils, quelqu'un est absent.  En tant que parent nous attendons notre deuxième enfant et notre fils attend son petit frère.

Merci de vous joindre à nous dans cette aventure extraordinaire qui nous mènera vers notre deuxième enfant.

1 commentaire:

  1. Oui , tu as encore au moins une lectrice , c'est moi :) Tu es une femme exceptionnelle, vous êtes des gens sensibles et généreux . Votre fils est chanceux de vous avoir et futur garcon aussi :)

    Lady ... ton amie du Québec ♥

    RépondreSupprimer